UrbanismE rEGLEMENTAIRE

Plans locaux d'Urbanisme - Cartes Communales

URBAN32 - Section urbanisme
Diplômée du Master de Sciences Politiques Paris en Urbanisme, j’ai crée au tout début de l’année 2010 l’Agence Urban 32, qui vient concrétiser quinze années d’exercice pluridisciplinaire au sein du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement (44), de plusieurs Bureaux d’Etudes spécialisés en Aménagement du Territoire, Urbanisme, Environnement, Architecture et Paysage: notamment la SCET DOM-TOM, Paysages de l’Ouest, ADDENDA, ETAU.

URBAN32 répond de manière précise aux cahiers des charges des collectivités (communes, intercommunalités) et travaille en partenariat avec différents organismes, bureau d'études ou agences comme l'ADASEA du Gers (diagnostics agricoles et environnementaux), l'Agence ECTARE (etudes d'impact), le cabinet d'ingénierie AIGS (bureau d'études techniques béton infrastructure VRD ou l'ATELIER O+ (diagnostics architecturaux, programmation des orientations d'aménagement, traduction illustrée des données réglementaires).

Le cadre législatif

Institués par la Loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbains (loi SRU) du 13 décembre 2000, les plans locaux d'urbanisme remplcacent les Plans d'Occupation des Sols, les POS. Depuis 2009, les Lois Grenelle I et II, ALUR et MACRON ont profondément modifié le contenu des documents d'urbanisme.

"Le décret relatif à la modernisation du contenu du plan local d’urbanisme a été publié le 29 décembre 2015. Ce décret s’attache à proposer aux élus, de nouveaux outils, au service de leur compétence de planification et d’urbanisme, pour les accompagner et les soutenir dans leur mission.

Son enjeu principal consiste à répondre à un besoin général de clarification, de mise en cohérence et de lisibilité des règles d’urbanisme, pour en faciliter l’utilisation et la traduction opérationnelle. Ce décret réaffirme le lien entre le projet de territoire, la règle et sa justification, par la traduction des objectifs structurants auxquels doit répondre le PLU : 

  • le renforcement de la mixité fonctionnelle et sociale,

  • la maîtrise de la ressource foncière et la lutte contre l’étalement urbain,

  • la préservation et la mise en valeur du patrimoine environnemental, paysager et architectural.

Les nouveaux PLU qui intégreront cette réforme disposeront d’outils mieux adaptés aux diversités locales, aux opérations d’aménagement complexes mais aussi aux évolutions dans le temps de leur territoire. Ils pourront répondre au plus près aux aspirations des habitants et favoriser la qualité de leur cadre de vie, grâce à une assise réglementaire confortée.

Il s’agit ainsi de redonner du sens au règlement du plan local d’urbanisme et de passer d’un urbanisme réglementaire à un urbanisme de projet."*

Au fur et à mesure des évolutions réglementaires et législatives, URBAN32 accompagne les collectivités dans la modernisation de leur document d'urbanisme.

Que contient ce décret ?

"Il est la traduction de 20 propositions "co-élaborées" avec les différents acteurs de l’urbanisme et portant sur les principaux enjeux nationaux en matière d‘aménagement du territoire.

Il conforte les outils actuels et offre de nouvelles possibilités à appliquer, à la carte, en fonction de chaque projet de territoire.

Le nouveau règlement du PLU structuré autour de trois grands axes :

Afin de mieux traduire le projet d’aménagement et de développement durables, le nouveau règlement est désormais structuré en 3 chapitres qui répondent chacun à une question :

  • l’affectation des zones et la destination des constructions : où puis-je construire ?

  • les caractéristiques urbaines, architecturales, naturelles et paysagères : comment prendre en compte mon environnement ?

  • les équipements et les réseaux : comment je m’y raccorde ?"*

Quand et comment s’applique-t-il ?

"Le décret entre en vigueur le 1er janvier 2016 et permettra une application progressive avec droit d’option pour les collectivités. 

Pour les procédures d’élaboration ou de révision générale en cours initiées avant le 1er janvier 2016, les dispositions issues du décret s’appliqueront uniquement si une délibération du conseil communautaire ou du conseil municipal se prononçant en faveur de l’intégration du contenu modernisé du PLU intervient au plus tard lors de l’arrêt du projet. Les collectivités qui sont en cours de procédures d’élaboration ou de révision générale peuvent donc bénéficier du nouveau contenu du plan local d’urbanisme si elles le souhaitent ou attendre la prochaine révision générale sans qu’un délai ne soit imposé.

Les collectivités se lançant dans une élaboration ou une révision générale de leur PLU après le 1er janvier 2016 intègreront l’ensemble du contenu modernisé du PLU.

Les PLU dont le contenu est issu des dispositions en vigueur avant la réforme et qui font ou feront l’objet de procédures de modification, de mise en compatibilité ou de révision allégée (lancées avant ou après le 1er janvier 2016) continuent à appliquer les dispositions des articles réglementaires en vigueur au 31 décembre 2015 jusqu’à leur prochaine révision générale."

http://www.logement.gouv.fr/IMG/pdf/20160401-mlhd_reglement_plu_presentation_reforme-internet.pdf

http://www.logement.gouv.fr/plan-local-d-urbanisme-intercommunal-plui-et-plan-local-d-urbanisme-plu

http://www.logement.gouv.fr/IMG/pdf/la_structure_et_le_contenu_du_reglement.pdf

http://www.logement.gouv.fr/publication/modernisation-du-contenu-du-plan-local-d-urbanisme_5993

 

 

PADD_caumont914_pageIIdef
PADD_Sarrant914_page4_PM2
PADD_Sarrant914_page5_PM
PADD_Sarrant914_page6_NM
PADD_Sarrant914_page7_NC
PADD_Sarrant914_page3_NM
PADD_CAUMONT914_pageIIIdef
PADD_CAUMONT914_pageIVdef